Débat à Royan : pourquoi acceptons nous la discrimination pour grande pauvreté ?

Publié le par LDH Pays Royannais

Grande Pauvreté :  discrimination ou injustice ?

 


Théâtre-forum et débat
jeudi 21 AVRIL
20 h 30

à la Maison des associations de Royan (rue Paul Doumer)

Une soirée proposée par la Ligue des Droits de l'Homme de Royan

Avec ATD Quart Monde France

   Et Arc-en-Ciel Théâtre (Poitou-Charentes)

logo-atd.pngATD Quart Monde constate que la grande pauvreté se traduit de plus en plus par des cas de discriminations “invisibles” car non reconnues ni condamnables : langage décomplexé, présomption d'incapacité, etc.

Face à ce constat, elle étudie (en lien avec la Halde) la reconnaissance d'un nouveau critère de discrimination, lié à la grande pauvreté.

Parce que les droits économiques et sociaux sont indivisibles des droits civils et politiques, la LDH a souhaité s'associer avec ATD Quart Monde pour poser et ouvrir ce débat auprès d'un plus large public. Et participer à changer les regards et les mentalités...

Pour aller + loin : site ATD

Publié dans actu locale

Commenter cet article

Gonzague LC 17/04/2011 14:26


Un petit commentaire pour dire que la pauvreté mâche les destins.

En particulier en ce moment ou les transformations économiques, sociétales doit amener a recentrer l'intérêt que peut avoir l'humanité, non sur le marché mais la solidarité.

Et pour cela, nous sommes chacun acteur de ce changement, mais avant tout ceux qui détiennent une responsabilité par la prise de décision et l'éthique.

Actuellement nous sommes dans l'acceptation du statut de pauvre, une régression formelle qui s'inscrit dans un délitement du vivre en ensemble.

Avec les Cristolians nous pensons que chacun doit tenter d'agir pour freiner cet état de fait. Et le net est l'objet de contre culture qui commence.

La pauvreté mâche les destins (qui est aussi le titre de notre premier album). Mais pour ne pas avoir que la parole, nous mettons sur youtube de la musique gratuite.

http://www.youtube.com/results?search_query=cristolians&aq=f

Ceci démontre que l'on peut agir en synergie et créer cette contre culture et ainsi monétiser pour permettre d'inscrire un mouvement dans le temps, car la pauvreté est mondiale, comme la richesse.
Mais l'action citoyenne demeure la seule clef de voûte.


pierre gaillard 17/04/2011 09:24


exellente initiative